dimanche 15 avril 2018

Baguettes viennoises

Jeudi matin, nous sommes passées chez le boulanger pour acheter un viennoise au chocolat pour le goûter, et là, pas de chance, elles n'étaient pas encore prêtes... Je me suis dit que ça ne devait pas être si difficile que ça à faire, maintenant que mes brioches sont comestibles.
Ce week-end, je me suis donc lancée en suivant cette recette. J'ai utilisé du lait normal (le lait de coco étant utilisé pour le cabillaud!). En guise de pépites de chocolat, j'ai coupé en morceaux les bâtons de boulanger achetés pour faire des pains au lait fourrés.
Pas de problèmes particuliers pour le pétrissage, en revanche, je n'ai pas osé mettre mes pépites avant la levée, j'avais peur qu'elle ne se fasse pas bien. Mais j'ai ensuite eu vraiment beaucoup de mal à les incorporer. Elles n'étaient donc pas bien réparties.
J'ai fait 4 baguettes avec la quantité de farine, 2 au chocolat et 2 natures. Je suis assez satisfaite de la texture, qui correspond à l'idée que je me fais d'une baguette viennoise. Quelques essais seront encore néanmoins nécessaires pour avoir une répartition plus homogène du chocolat.

Ingrédients (pour 4 baguettes)

  • 500g de farine
  • 1 teaspoon de sel
  • 50g de sucre
  • 10g de lait en poudre
  • 2 sachet de levure sèche
  • 250g de lait
  • 2 oeufs
  • 80g de beurre mou
  • 50g de chocolat coupé en gros dés (pour 2 baguettes)


  • Mélanger la farine, le sucre, le lait en poudre, le sel et la levure. Ajouter un oeuf et le lait au mélange. Pétrir jusqu'à obtention d'une pâte homogène (10 à 15 minutes) puis ajouter le beurre mou en plusieurs fois. Pétrir encore 5 à 10 minutes, mettre en boule dans un saladier recouvert d'un film plastique. Laisser lever au moins 2 heures. Dégazer, faire 4 boules de poids égaux et ajouter les pépites de chocolat dans 2 d'entre elles (étape à revoir). Façonner 4 baguettes. Dorer avec un oeuf battu et parsemer avec des pépites de chocolat. Laisser reposer 1 heure (2 baguettes par plaque, car elles gonflent beaucoup). Faire cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

    samedi 14 avril 2018

    Bac à fleurs printemps 2018

    Mes plantations de l'automne 2017 sont enfin sorties de terre. Elles ont pu s'épanouir tranquillement grâce à la grille anti-chat qui s'est révélée d'une efficacité redoutable.
    Je suis assez contente du résultat, même si je trouve qu'il n'y a pas tant de fleurs que ça comparé au nombre de bulbes (plus de 80!).
    Les phlox vivaces que j'avais plantés au printemps dernier et qui n'étaient vraiment pas beaux cet hiver se sont bien développés, j'espère qu'ils donneront de belles fleurs plus tard dans l'année. Quant à la lavande, elle a l'air de prospérer.
    Je profite de mes fleurs en attendant le moment de semer mes zinnias: cette année pour changer, j'ai pris des zinnias à fleurs monstrueuses au lieu des zinnias géants de Californie. On verra s'il y a une réelle différence!

    Gratin de cabillaud au lait de coco

    La semaine dernière, en cherchant des idées de recette sur l'application Chronodrive (et oui, j'en suis arrivée là tellement je manque d'inspiration!), j'ai trouvé une recette de gratin de cabillaud au lait de coco. Elle est toute simple, rapide à préparer, et au vu du résultat, elle mérite un billet sur mon blog.
    Le poisson est fondant, la chapelure et le parmesan apportent un côté croustillant et le lait de coco une onctuosité et un goût fort agréable. Dans la recette originale, on ajoute du curry pour relever, mais comme je n'en avais pas, j'ai utilisé du mélange italien de Ducros.

    Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 4 filets de cabillaud frais
  • 20 cL de lait de coco
  • 1 échalote
  • 1 cuillère à café d'épices au choix (mélange italien de Ducros pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de parmesan
  • 2 cuillères à soupe de chapelure
  • huile d'olive
  • sel

  • Hacher l'échalote et déposer dans le fond d'un plat allant au four. Ajouter un filet d'huile d'olive. Disposer les filets de poissons. Mélanger le lait de coco, le sel et les épices. Napper le poisson avec cette sauce. Dans un bol, mélanger le parmesan et la chapelure. Répartir dans le plat. Faire cuire 20 minutes à 190°C (chaleur tournante, four préchauffé pour moi). Servir avec du riz.

    dimanche 25 mars 2018

    Broyé du Poitou

    Une recette simple pour ce week-end: celle du broyé du Poitou. Celui de ma grand-mère était le meilleur, mais je n'ai jamais réussi à l'égaler.
    Cette fois, j'ai mis une touche de rhum car il donne un parfum intéressant à l'ensemble. Les recettes qu'on trouve sur le net sont à peu près toutes identiques (pour une fois!). Les différences sont dans la préparation : soit on sable la farine et le beurre mou et on ajoute le reste des ingrédients, soit on mélange les oeufs, le sucre et le beurre en premier. J'ai opté pour la dernière solution, ce n'est pas évident à la main! Après, il ne faut pas trop travailler la pâte pour ne pas la corser, pourtant dans mes souvenirs, ma grand-mère la travaillait longtemps... J'ai laissé la pâte reposer une heure au frigo pour qu'elle soit plus facile à étaler ensuite, car vu la quantité de beurre, elle a une forte tendance à coller au rouleau et au plan de travail!
    Avec 500g de farine et 250g de beurre, j'ai obtenu deux beaux broyés, mais ils sont un peu minces. Je n'ai pas pincé le tour car je n'arrivais pas à faire quelque chose de régulier. Je me suis contentée de faire un broyé bien rond à l'aide de mon cercle à tarte. Pour la cuisson, j'ai suivi les conseils (25 à 30 minutes), mais c'est un peu trop doré pour moi, et du coup, un peu trop dur à la dégustation. Niveau goût, c'est plutôt réussi. Il faudrait que je le fasse goûter à des personnes ayant mangé du broyé de ma grand-mère pour voir si je m'en approche!!

    Ingrédients (pour 2 broyés)

  • 500g de farine
  • 250g de beurre
  • 200g de sucre
  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 1/2 teaspoon de sel

  • Battre les oeufs, le sel et le rhum et ajouter le beurre mou. Incorporer la farine et pétrir jusqu'à obtention d'une boule de pâte. Laisser reposer dans un film alimentaire pendant 1 heure au réfrigérateur. Diviser la pâte en deux boules de taille égale. Etaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson. Strier avec une fourchette et dorer au jaune d'oeuf. Faire cuire 20 à 30 min à 180°C (four préchauffé). Laisser refroidir sur une grille.


    samedi 24 mars 2018

    Brioche à la levure fraîche

    Chronodrive vend enfin de la levure fraîche! Je lis partout que les brioches sont meilleures avec de la levure fraîche, j'ai donc voulu le tester par moi-même.
    J'ai pris ma recette de brioche vendéenne et j'ai réalisé deux brioches. La pâte a bien levé, la texture avant cuisson était un peu plus collante que d'habitude, mais ça devait plus être lié à la farine utilisée qu'à la levure. Verdict après cuisson: je n'ai senti aucune différence... Je continuerai donc avec la levure sèche, c'est quand même beaucoup plus facile à stocker. Il me reste 1/2 cube de fraîche que je dois utiliser rapidement, je pense que je ferai de la pâte à pizza.

    dimanche 18 mars 2018

    Biscuits aux flocons d'avoine et pépites de chocolat

    La semaine dernière au buffet de l'hôtel où nous séjournions, il y avait des biscuits aux flocons d'avoine. Ils ont été unanimement appréciés, mon défi était donc d'en réaliser des aussi bons voire meilleurs...
    J'ai trouvé une recette sur le site de Quaker Oats (la marque des flocons d'avoine que j'achète) que j’ai légèrement modifiée : moins de sucre et de beurre et ajout de chocolat.
    J'ai fait 2 cuissons différentes, je préfère les biscuits moins cuits, ils sont plus moelleux. Ils étaient bons, mais pas meilleurs que ceux de l'hôtel. Il n'y a pas de secret: plus il ya de sucre et de beurre, meilleur c'est!!

    Ingrédients (pour environ 30 biscuits)

  • 100g de farine
  • 200g de flocons d’avoine
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 120g de beurre mou
  • 110g de sucre
  • 40g de pépites de chocolat
  • extrait de vanille

  • Verser tous les ingrédients dans un bol. Pétrir le mélange jusqu’à obtention d'une pâte ferme. Faire un boudin dans du film alimentaire et placer celui-ci au frigo jusqu’à ce qu’il durcisse (j'ai mis une heure au congélateur pour que ce soit plus rapide). Couper ensuite en tranches et disposer les biscuits sur une feuille de cuisson en les espaçant un peu. Cuire environ 25 min à 175°C dans un four préchauffé.

    lundi 26 février 2018

    Brioche au praliné

    Ce week-end, j'ai agrémenté ma brioche Buchty avec de la pâte à tartiner type Nutella (un générique de Super U). Cette pâte avait plus un goût de praliné que de chocolat et je le suis dit que ça pourrait faire une bonne association avec une brioche. Pour la façonner, j'ai étalé des bandes de pâte (à brioche) que j'ai badigeonnées avec la pâte à tartiner. Je les ai ensuite roulées, coupées en deux et disposées dans le moule. La forme finale est un peu bizarre, mais au goût, c'est très bon. Ca se mange tel quel, sans besoin d'ajouter quoique ce soit. C'est donc plus adapté pour le goûter que pour le petit déjeuner, car j'ai du mal à me passer de confiture le matin!