jeudi 17 août 2017

Quiche courgettes-saumon

Comme j'avais quelques courgettes du jardin à cuisiner dernièrement, une collègue m'a suggéré de les utiliser pour faire une quiche courgettes-saumon. C'est une association à laquelle je n'aurais pas pensé, mais j'ai voulu essayer car elle me plaisait bien. J'ai trouvé une recette sur le net que j'ai légèrement modifiée: j'ai utilisé de la pâte brisée et j'ai ajouté de la mozzarella et quelques tomates cerises coupées en 2 et je n'ai pas mis de ciboulette. Nous nous sommes régalés, avec une salade, c'est parfait pour le soir. A refaire la prochaine fois que j'ai des courgettes à écouler!

dimanche 9 juillet 2017

Gelée de fruits rouges 2017

Ce matin, j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allée à Viltain faire ma récolte annuelle de fruits rouges. L'an dernier, j'y étais allée trop tard pour les framboises et j'avais en plus complètement raté la gelée qui était pleine de pépins. Entre temps, elle a viré au marron, j'ai jeté le dernier pot hier, pas question de tomber malade...
Bref, nous sommes repartis sur de bonnes bases avec plein de belles framboises, bien mûres, et des groseilles. Heureusement que je ne prends que 2 paniers, car je n'arrive pas à m'arrêter de cueillir. Une telle abondance me monte à la tête, et seule la taille du panier me stoppe net au bout d'un moment! J'ai donc récolté 2,7 kg de framboises et 3,2 kg de groseilles.



J'ai bien optimisé les framboises avec 2 kg de jus récupéré, en revanche, j'ai été moins courageuse avec les groseilles (pas de passage au presse purée, juste au chinois en appuyant un peu), je n'ai récupéré que 1,6 kg de jus!! Et je me suis trompée dans la quantité de sucre pour ces dernières, j'ai oublié d'enlever la tare, j'en ai donc mis 1,8 kg... Donc au total 9,5 pots de framboises et 8,5 pots de groseilles. De quoi tenir jusqu'à l'année prochaine!


dimanche 25 juin 2017

Jardin juin 2017 - 2

Suite de mes aménagements floraux. J'y vais petit à petit cette année. J'ai appris la patience, j'ai fini par m'apercevoir qu'avec les fleurs, il ne fallait pas être pressé.
Pour mes jardinières, j'ai choisi des Gardenlina oranges et des géraniums de couleur fuschia. Le Gardenlina m'a tout l'air d'être une plante fabriquée de toutes pièces pour être résistante et jolie. Rien de naturel donc, mais c'est exactement ce dont j'ai besoin!
J'en ai mis également dans les pots sur la palissade. Ca fera un bon test de résistance, peu de plantes ont survécu tout l'été à cet endroit!



J'ai aussi cueilli ma première courgette cette semaine, mais j'attends d'en avoir un peu plus pour en cuisiner!!

Devant, j'ai mis un plant de tomates cerises. Les zinnias ont bien poussé et un des phlox fait déjà de belles fleurs, mais j'ai toujours mes problèmes de chat...
J'ai donc tenté autre chose pour les chasser, sur une suggestion de Maman : un répulsif à ultra-sons. Ce n'est pas très beau mais comme il est vert, on ne le voit pas trop une fois en place. L'appareil possède un détecteur de mouvements et émet des ultra-sons lorsque le chat passe devant. Je ne sais pas si ça marche sur les chats, en tous cas les enfants et les jeunes (25 ans) trouvent le bruit fort désagréable! Pour ma part, je ne l'entends pas, l'avantage de la vieillesse!
Je pense que d'ici la fin de la semaine, je pourrais juger de son efficacité.

jeudi 8 juin 2017

Brioche vendéenne?

Ca y est, je l'ai! LA recette de brioche. Je n'ai pas encore déterminé si c'est la recette ou la cuisson dans le moule qui permettent d'obtenir le moelleux et le filant voulus, en tous cas, c'est la bonne combinaison. A la base, j'avais acheté de la crème fraîche pour faire une brioche Butchy, mais comme je trouve qu'elle manque de quelque chose (i.e du beurre!), j'ai fait une autre recette avec de la crème et du beurre. L'auteure du blog est aussi sceptique que moi sur l'appellation "brioche vendéenne". Je pense également qu'il n'y a pas de crème dans la vraie recette (si elle existe!!). Mais le but était de tester une autre recette, pas de faire une vraie brioche vendéenne!
La pâte obtenue est un peu plus collante que pour mes recettes précédentes, mais rien d'insurmontable. Après 2 heures de repos, ma pâte avait bien levé et j'ai pu la tresser et la mettre dans un moule à cake. La brioche est plus haute que lorsqu'elle cuit directement sur la plaque et beaucoup plus jolie qu'une brioche à boules qui finit inexorablement en forme de pain de mie. Quant à la texture, c'est exactement ce que je recherchais. Même le lendemain de la cuisson, elle n'a pas trop séché. Je vais maintenant tester la reproductibilité de la recette (très important aussi!).

Ingrédients
  • 250g de farine
  • 2 oeufs
  • 50g de sucre
  • 45g de beurre
  • 25g de crème fraîche
  • 50 mL de lait
  • une pincée de sel
  • 1 sachet de levure déshydratée


  • Mélanger la farine, le sucre, le sel et la levure. Battre les oeufs. Ajouter 75g d'oeufs (garder le reste pour la dorure), 25g de crème et 50 mL de lait au mélange. Pétrir jusqu'à obtention d'une pâte homogène (10 à 15 minutes) puis ajouter le beurre mou en plusieurs fois. Pétrir encore 5 à 10 minutes, mettre en boule dans un saladier recouvert d'un film plastique. Laisser lever au moins 2 heures (je mets dans mon four chauffé à 35-40°C). Dégazer, faire 3 boules et les rouler en boudins. Tresser sur du papier sulfurisé puis mettre dans un moule à cake. Dorer avec l'oeuf et laisser reposer 1 heure sous un torchon. Faire cuire 15 à 20 minutes à 180°C.

    Avant la levée:

    Après la levée:

    Avant la cuisson:

    Après la cuisson:

    lundi 5 juin 2017

    Jardin juin 2017

    Ca commence à pousser dans le jardin. Mes plants de courgettes font déjà des fleurs et on voit la courgette se former. Mes oeillets d'inde ont pris du volume dans les jardinières, je vais bientôt pouvoir les mettre en pleines terre. Les bégonias commencent à sortir de terre, quant aux phlox, ils semblent apprécier leur exposition. La lavande devant la maison est en pleine floraison. En revanche, les zinnias géants ont beaucoup souffert des chats qui continuent à prendre mon bac à fleurs pour une litière... Quelques uns ont résisté, j'attends qu'ils soient un peu plus vigoureux pour les déplacer afin qu'ils soient mieux répartis dans le bac, mais j'ai peur d'en perdre dans le transfert.


    Gâteau creusois

    Dans mon placard cette semaine, un sachet de noisettes entières périmées depuis le mois de janvier. Comme les noisettes ont tendance à prendre un mauvais goût avec le temps, il fallait que je les utilise... J'ai choisi une recette de gâteau creusois qui utilisait les oeufs en entier. J'ai broyé les noisettes en poudre (avec le babycook, comme quoi, ça se recycle bien!) et j'ai complété avec de la poudre d'amandes pour atteindre les 200g nécessaires. J'ai utilisé un moule de 24 cm de diamètre car si j'avais pris celui de 20 cm recommandé, je pense que ça aurait débordé. J'ai aussi diminué la quantité de sucre, on ne change pas les habitudes...
    Au final, un gâteau très moelleux qui restitue bien le goût de la noisette, mais un peu gras, les doigts sont bien brillants après la dégustation. Je pense que je préfère mon gâteau à la poudre de noisettes.


    dimanche 21 mai 2017

    Tarte aux pommes délicieusement sablée

    La tarte aux pommes ne fait pas partie de mes desserts préférés. Mais celle-ci fait exception grâce à une pâte délicieusement sablée très proche des biscuits shortbread. La recette m'a été donnée par une collègue. J'aurais préféré la tester avec des abricots ou des framboises, mais je n'en avais pas sous la main. La pâte obtenue est vraiment très sablée, elle est impossible à étaler au rouleau. Il faut la mettre directement dans le moule, sur du papier sulfurisé et essayer de faire une couche à peu près uniforme avec ses doigts. J'ai choisi de faire une cuisson longue à température douce (1h à 180°C) pour que la pâte ne durcisse pas trop. C'est une régal. A faire d'urgence avec des abricots!

    Ingrédients (pour un moule à tarte diamètre 30 cm)
  • 200g de farine
  • 125g de beurre
  • 40g de poudre d'amandes
  • 60g de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 4 cuillères à soupe de compote de pommes
  • 5 pommes

  • Mélanger la farine, le sucre et la poudre d'amandes. Incorporer le beurre à température ambiante jusqu'à obtention d'agrégats. Ajouter le jaune d'oeuf et pétrir jusqu'à pouvoir obtenir une boule. Placer la boule sur du papier sulfurisé dans le moule et étaler de manière homogène avec les doigts. Recouvrir de compote et disposer les pommes préalablement pelées et coupées. Saupoudrer avec du sucre et faire cuire 1h à 180°C (en surveillant la cuisson).