samedi 29 novembre 2008

Gâteau basque ou breton??

Voilà, le gâteau basque est fait. Ca n'a pas été facile car la pâte était plutôt molle et pour l'étaler sur la crème pâtissière ça n'était pas évident. Le résultat est un peu décevant. Il y avait beaucoup de crème pâtissière mais elle a complètement été bue par la pâte pendant la cuisson! Du coup, le gâteau tient bien au corps... Et surtout on ne sent pas le goût de la crème pâtissière, on dirait un gâteau au beurre, breton quoi!
Je pense qu'il faudrait mettre un peu plus de crème pâtissière et surtout mettre une couche de pâte beaucoup moins épaisse dans le fond car elle gonfle beaucoup pendant la cuisson. A refaire, je pense qu'il y a moyen d'obtenir quelque chose de meilleur!

Gateau basque

Gateau basque (2)

vendredi 28 novembre 2008

Gâteau basque

Je cherchais une idée de gâteau hedomadaire et j'ai trouvé celle du gâteau basque. J'adore le gâteau basque. Quand je suis allée au mariage de Céline dans le sud-ouest, j'en ai mangé plein. La recette a l'air assez simple et j'ai tous les ingrédients dans le frigo. Demain je me lance!

dimanche 23 novembre 2008

Ballade autour du lac

Ce matin au réveil, le soleil brillait, on s'est dit que ça serait une bonne occasion pour aller tester notre nouvel APN en forêt.
Nous sommes donc allés vers Guyancourt : il y a des lacs au milieu de la forêt, nous avions découvert cet endroit en début d'année lorsque nous étions allés chez Muriel et Bertrand qui habitent à côté. Le problème c'est que le temps s'est couvert et nous avons terminé la promenade sous la neige! Les photos ne sont donc pas à la hauteur de nos espérances, dommage!

Saint Quentin lacs (1)

Saint Quentin lacs (2)

Saint Quentin lacs

samedi 22 novembre 2008

Fleur

Un des boutons de mon orchidée a éclos! Voici donc une jolie photo prise avec le nouvel APN!

P1000046 (Medium)

Tartelettes au pamplemousse et au pain d'épices

Dans une de mes newsletters, j'avais trouvé une recette de tartelette au citron et au pain d'épices. Je l'avais mise de côté et comme Yann et Virginie venaient manger ce WE, c'était l'occasion de la tester.
Le problème c'est que je ne suis pas fan de la tarte au citron. Comme il me restait un pamplemousse, je me suis dit que ça pourrait remplacer le citron. Dans la recette originale, la garniture au citron était à base d'oeufs (6!!), de zeste de citron (le jus on en fait quoi?) et de lait (1L). Ca me faisait penser à une crème pâtissière arômatisée, je trouvais ça un peu lourd. J'ai donc cherché et trouvé une recette de crème où le fruit est plus mis en valeur : le pamplemousse curd.
La recette est un peu longue à réaliser car il faut sortir le robot pour broyer le pain d'épices et presser le pamplemousse. J'ai fait la pâte la veille pour ne pas avoir à tout faire d'un coup. Elle est facile à travailler et j'ai obtenu des fonds de tarte très classes, ça fait presque professionnel ;o)

tartelettes pamplemousse pain epice (2)

Le pamplemousse curd se fait au bain-marie, c'est un peu long à prendre (j'ai tourné pendant près de 20 minutes!) mais la crème obtenue a une consistance très agréable et on sent bien le goût du fruit.

tartelettes pamplemousse pain epice

La tartelette a un goût un peu trop prononcé de pain d'épices, j'aurais peut-être dû réduire la quantité. Mais le mariage des 2 saveurs est original, c'est une recette à refaire.

tartelettes pamplemousse pain epice (1)

Comparaison

Hier soir nous avons reçu notre nouvel appareil photo numérique. Il possède un grand angle et nous avons pu faire des comparaisons avec notre Sony. C'est assez impressionnant. La preuve ci-dessous : la cuisine a l'air beaucoup plus grande avec le Panasonic. On voit beaucoup plus de meubles autour, ça rend mieux la réalité. Nos photos vont avoir un nouveau cachet!

DSC05790 (Medium)

P1000002 (Medium)

Petits palmiers

Pierre adore les palmiers. Aussi, lorsque je suis tombée sur cette recette, je n'ai pas hésité un instant. Comme ce n'était pas à base de pâte feuilletée, c'était simple à faire.
Au final, les palmiers ont une jolie forme. Ils manquent un peu de sucre car la recette n'est pas très précise sur la quantité. Elle dit de saupoudrer "généreusement"... La générosité dépend de la personne qui cuisine! Bref, en accompagnement avec un café ou un thé, ça fait parfaitement l'affaire, en plus, la forme des palmiers, ça en jette!

palmiers

dimanche 16 novembre 2008

Nouvelles de mes plantes

Je me suis occupée de mes plantes ce matin. Elles ont un peu changé depuis mon dernier post. L'orchidée avait perdu toutes ses fleurs, deux des cinq feuilles se sont ratatinées, je pensais qu'elle était finie. Et puis,dernièrement, comme par miracle, elle s'est remise à bourgeonner, il y a plein de boutons. J'espère qu'ils vont réussir à fleurir!

DSC05779 (Medium)

Le dipladénia continue à pousser dans tous les sens, je le taille régulièrement, je ne sais pas si j'aurai des fleurs au printemps prochain.

DSC05778 (Medium)

Le saint paulia se porte bien, c'est le seul qui fait des fleurs régulièrement.

DSC05780 (Medium)

Quant à mon rosier, je lui ai taillé les oreilles avec un sécateur acheté spécialement pour l'occasion chez LM la semaine dernière. Il est beau mon sécateur hein?

DSC05777 (Medium)
DSC05781 (Medium)

vendredi 14 novembre 2008

Spitzbuben à l'abricot

Kezako? Littéralement "petits voyous". Pour en savoir un peu plus sur l'origine de ces biscuits, j'ai trouvé ce blog. Je n'ai pas suivi cette recette pour les faire mais celle de L'internaute. Bien entendu, j'ai modifié un peu car je ne disposais pas d'emporte-pièces adaptés. Les miens sont spéciaux, ils ont une encoche pour pouvoir présenter les biscuits sur le bord d'une tasse... Ce sont les seuls que j'ai trouvé en magasin : franchement, mon sens de la présentation n'est pas si aiguisé... En plus, je n'avais pas de cylindre pour faire le trou au milieu des biscuits du dessus, donc on ne voit pas la confiture...
Néanmoins, ces biscuits sont très faciles à réaliser et ils sont très bons. J'en ai fait sans confiture, juste la pâte cuite, même comme ça ils se mangent bien avec un thé. Une bonne recette, qui en plus présente plutôt bien sans trop se casser la tête!

Spitzbuben

Le robot KitchenAid

J'ai trouvé mon prochain achat pour la cuisine : le robot Kitchen Aid. Au début, j'hésitais car il est assez encombrant et très lourd, donc il faut le laisser sur le plan de travail. Mais en réaménageant un peu la cuisine, je devrais pouvoir lui trouver une place.
Autre inconvénient, il n'est pas donné (environ 400€). Donc la question est : est-ce que j'en ai vraiment besoin?
Ce robot permet de faire des pâtes à gâteau, des pâtes à tarte, des pâtes à pizza, des pâtes à biscuit, des blancs en neige... Tout ce que je fais le WE. Actuellement, je fais tout à la main, c'est sympa mais ça prend un peu de temps. Et puis ça fait mal aux bras de pétrir la pâte... En plus, il est facile à nettoyer (dixit les utilisateurs sur les forums qui sont tous ravis).
Ca fait vraiment envie. Je pense qu'il faut attendre un peu pour l'acheter, il y aura peut-être des promotions pour Noël. Pour l'instant, j'ai juste la photo! J'ai choisi le blanc, mais il y a plein d'autres coloris disponibles, je reste ouverte, si je peux avoir un bon prix, il ne faut pas que je sois trop exigeante sur la couleur ;o)

robot kitchenaid

jeudi 13 novembre 2008

City of Glass - Paul Auster

Euh...J'ai pas tout compris... Pourtant j'avais adoré The Brooklyn Follies. Je me souviens l'avoir terminé à la maison en rentrant du travail, ce qui est exceptionnel car en général, je ne lis que dans le train.
Mais là... Au début on pense être dans une sorte de roman policier puis on plonge dans un micmac philosophique et ça se termine "en noeud de boudin" (comme dirait mon père)[En fait l'expression c'est "en eau de boudin" et ça ne veut pas dire ce que je pensais... Donc l'histoire se termine en "cul de sac")]. Le fait que ça soit en anglais n'aide peut-être pas trop à la bonne compréhension, évidemment. Mais je ne suis pas sûre qu'en français j'aurais plus compris et apprécié.
Il y avait deux autres livres dans le volume que j'ai acheté et j'avoue que je n'ai pas vraiment envie de les commencer. Je l'ai donc passé au père de Pierre, il me le rendra à Noël et m'incitera peut-être à reprendre là où je me suis arrêtée.

Savane dans la nuit

J'ai terminé le cadre de mon zèbre. J'ai fait la dernière couche au petit rouleau que nous avions acheté pour peindre la planche sous la fenêtre de la cuisine. Le résultat est beaucoup plus propre qu'au pinceau qui laissait trop de traces. La couleur choisie met bien en valeur la broderie, je suis très fière de moi!!!

DSC05759 (Medium)

mercredi 12 novembre 2008

Peinture

Le week-end dernier était un viaduc, nous avons donc continué l'aménagement de la cuisine. Enfin, plutôt la décoration. L'ancienne peinture était vert pâle, plus vraiment dans les tons des meubles et en plus, elle était abimée par endroits. Et puis c'est bête d'avoir une cuisine toute neuve avec des murs un peu sales.
Lundi matin nous avons donc tout bâché, mis du scotch autour des meubles et hop, l'après-midi, nous étions partis pour la 1ère couche. Ca ne s'est pas très bien passé, on a oublié de poncer le plâtre qu'on avait refait et d'entourer les interrupteurs de scotch. Difficile à faire une fois qu'on est lancés... Pierre s'est occupé des grandes surfaces, je me suis chargée de celles au-dessus des meubles hauts car l'avantage de mesurer 1,55m c'est que je tiens debout sur le plan de travail sans toucher le plafond... Ca paraît bête comme ça mais va travailler en hauteur avec le cou tordu!
Donc, mardi matin au réveil, je cours dans ma cuisine voir le résultat (il faisait nuit quand on a fini la veille). Et là... c'était comme si un escargot géant était passé sur tous les murs : c'était blanc sale (sûrement parce que c'était la 1ère couche), mais surtout ça brillait trop et on voyait tous les défauts du mur. D'accord, c'est ma faute, c'est moi qui ai insisté pour prendre du blanc satiné et j'avais tort. Nous sommes donc retournés illico presto chez LM acheter du mat. Nous avons réfléchi à prendre un blanc teinté mais comme j'avais peur de choisir la mauvaise couleur et qu'on n'avait pas envie de faire une troisième couche (2 soirs de suite au fast food ça suffit), on est restés sur le blanc. Bonne décision. Le résultat nous plaît, c'est bien blanc et bien mat.
Il reste encore les baguettes à coller sur le carrelage (indispensable, les jointures en peinture sont un peu hasardeuses) et fixer le porte-torchons.

Avant

DSC05731 (Medium)

Pendant

DSC05733 (Medium)

Après

DSC05732 (Medium)

DSC05734 (Medium)

dimanche 9 novembre 2008

Tarte amandine pomme chocolat de Maman

Hier, Maman nous a ramené une tarte qui mérite un post dans mon blog. Elle était trop bonne! La recette vient de Marmiton, mais elle a subi quelques modifications apparamment car il restait beaucoup d'amandes en poudre à écouler... On ne sent pas trop les pommes, mais je pense qu'elles contribuent à alléger l'ensemble. J'ai quand même pensé à prendre une photo avant de tout engloutir. Par contre, Pierre a dit qu'il n'aimait pas trop, donc je ne suis pas sûre d'en revoir une un jour, car ce que Pierre n'aime pas, Maman ne cuisine pas, c'est bien connu, c'est lui le préféré à Auneau !!!;o)

tarte amandine chocolat pomme

dimanche 2 novembre 2008

Ballade à Chambord

Hier, malgré un temps de Toussaint, nous sommes allés nous promener dans le parc du château de Chambord. Heureusement, il ne pleuvait plus, mais le temps était bien gris...

chambord nov 2008
chambord nov 2008 (2)
chambord nov 2008 (1)

Gâteau au fromage blanc et aux pommes

Ce week-end, j'étais chargée de réaliser un dessert. Après une raclette, il fallait quelque chose de pas trop lourd. J'avais pensé à une tarte aux pommes, mais ça manquait d'originalité. Je me suis dit qu'un gâteau au fromage blanc pourrait faire l'affaire. Je suis donc partie en recherche et j'ai trouvé cette recette. Je l'ai adaptée pour 6 personnes et j'ai changé la garniture car je ne suis pas fan de ricotta et de crème fraîche. Donc, voici ma recette.

Ingrédients :
  • 300 g de pain d'épices
  • 5 pommes
  • 50 g de beurre
  • 80 g de sucre roux
  • 400 g de fromage blanc
  • 3 oeufs
  • cannelle

  • Emietter le pain d'épices dans le plat de cuisson. Adapter la quantité en fonction du plat de façon à recouvrir totalement le fond. Bien tasser.
    Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et ajouter les pommes coupées en lamelles pas trop fines. Ajouter 50 g de sucre et un peu de cannelle et laisser cuire jusqu'à caramélisation.
    Dans un saladier, mettre le fromage blanc, le reste de sucre et les oeufs un à un en battant bien entre chaque.
    Verser les pommes sur le fond de pain d'épices puis la garniture au fromage blanc. Enfourner 45 minutes à 180°C et laisser dans le four après la cuisson.

    Le gâteau se tient plutôt bien, par contre, ça n'était pas si léger que ça après une raclette...

    Gateau fblanc pommes
    Gateau fblanc pommes (1)