dimanche 25 janvier 2009

Histoire de robots, encore et toujours...

Je n'ai toujours pas acheté mon robot. Je ne sais pas trop quoi prendre. En fait, j'utilise maintenant mon "vieux" robot, et il se comporte plutôt bien. J'ai fait des cookies avec la semaine dernière, ma pâte brisée hier, et comme il est maintenant sur le plan de travail, je l'utilise beaucoup plus souvent. Je sens quand même que le moteur peine parfois. Si seulement il pouvait lâcher...
Donc, dernier robot à avoir attiré mon attention, le Cuisinart MP14NE Class Pro à 240€ chez Mistergooddeal. Beaucoup de commentaires favorables également pour le pétrissage. L'esprit est le même que le Magimix mais il semble plus facile à laver (toujours d'après les commentaires) et il a en plus des fouets permettant un mouvement planétaire dans le bol. Je réfléchis encore...

cuisinart MP14 NE Class Pro

samedi 24 janvier 2009

Tarte Tatin

Un nouveau test pour ce week-end : la tarte Tatin. Je ne suis pas fan de caramel, mais les pommes j'adore. Et ça change de la tarte aux pommes classique. Je me suis basée sur cette recette, mais comme mon plat n'est pas très grand, j'ai adapté les proportions.

Ingrédients:
Pâte sablée :
  • 150g de farine
  • 75g de beurre
  • 40g de sucre
  • 1 oeuf
    Dans le robot, mélanger le beurre mou, le sucre et la farine. Ajouter l'oeuf et continuer à mélanger jusqu'à l'obtention d'une boule.

    Garniture :
  • 4 pommes (Boskop dans mon cas)
  • 150g 75g de sucre
  • 50g de beurre

    Mettre 75g de sucre dans le moule (pouvant chauffer sur la plaque électrique) et le beurre coupé en petits morceaux.

    tarte tatin (1)
    Couper les pommes en en 8 et disposer les morceaux dans le moule le plus serré possible.
    tarte tatin (2)
    Mettre le moule à chauffer à feu vif jusqu'à coloration du caramel. Laisser refroidir un peu puis étendre la pâte sablée sur les pommes en essayant de la faire rentrer dans le moule sur les côtés. Faire des cheminées dans la pâte pour permettre à l'air de s'échapper pendant la cuisson. Faire cuire à 200°C pendant environ 20 minutes (jusqu'à ce que la pâte soit dorée).

    tarte tatin (3)
    Démouler sur un plat plus grand que le moule. Servir tiède.

    tarte tatin

    Verdict : je n'ai pas laissé suffisamment longtemps sur la plaque, les pommes n'étaient pas caramélisées. Néanmoins, elles étaient fondantes, c'était délicieux. Je pense aussi que je mettrai un peu moins de sucre la prochaine fois, 100g devrait suffire.
  • vendredi 23 janvier 2009

    Parmentier de poisson au chou fleur

    Objectif de fin janvier : vider le congélateur afin de le dégivrer. Il faut donc improviser avec tout ce qui reste. Au menu ce soir, parmentier de poisson au chou fleur. J'ai mis du saumon et du cabillaud, c'était très bon. Léger et pas trop sec grâce au poisson cuit au court-bouillon. Un plat simple et sans riz ni pommes de terre, ça mérite bien un billet!

    Gratin poisson chou fleur

    Gâteau au fromage blanc et orange curd

    Il me restait plein d'oranges la semaine dernière et comme je n'en mange pas, j'ai refait du orange curd (c'est trop bon!). J'ai donc fait un gâteau au fromage blanc avec un peu de cannelle dedans et je l'ai recouvert d'orange curd. C'est finalement un peu comme les verrines, mais un peu plus long à préparer quand même!
    J'ai utilisé mon moule démontable, le seul petit souci est qu'on ne peut pas enlever la plaque du dessous, on est donc obligé de découper dessus.
    J'ai bien aimé le résultat, Pierre un peu moins. Mais il en commençait peut-être à en avoir un peu marre du orange curd...

    gateau fromage blanc orange curd

    samedi 17 janvier 2009

    Joli bouquet

    La semaine dernière, Céline et Christophe m'ont offert un magnifique bouquet, qui est toujours très joli. Ca fleurira un peu ce blog!

    bouquet Céline

    Corn Muffins

    Hier soir, j'ai fait des muffins à partir d'un mix que mon frère avait ramené des Etats-Unis il y a un ou deux ans. La péremption était au 7 décembre 2008, mais comme c'est de la poudre, je me suis dit qu'on était pas à un mois près. Je fais donc comme indiqué sur la boîte : dans le robot, le mix + un oeuf + 70 cL de lait. Je mélange une ou deux minutes et j'obtiens une pâte assez bizarre, granuleuse et d'une couleur pas très engageante. Je la mets dans mon moule en silicone et hop, après 15 minutes, j'obtiens des petits gâteaux un peu déformés mais avec une tête sympathique malgré tout. Le problème avec les mix américains, c'est qu'on ne sait pas trop ce qu'il y a dedans et en général, c'est très sucré. Dans le cas présent, c'était très peu sucré et avec un goût indéfinissable de... pas bon! Même Pierre n'en a mangé qu'un seul, c'est dire! Pour ma part, j'ai pris une bouchée et j'ai dû boire un grand verre d'eau après... Tout a donc fini à la poubelle, je vais devoir faire un autre gâteau pour ce week-end!!

    corn muffins (1)

    corn muffins

    samedi 10 janvier 2009

    Rôti de porc au lait

    Ce midi, j'ai testé le rôti de porc au lait. Très simple à faire, et le résultat est moelleux et très bon. Pas de photo, car j'ai oublié d'en faire une, et les 2 tranches qui restent ne sont pas présentables. J'avais ajouté quelques pommes de terre dans la cocotte, c'était délicieux!

    Pour un rôti de 1 kg :

    La veille, recouvrir le rôti de lait (environ 1L, voire plus en fonction de la taille de la bête) et le laisser tremper la nuit, de préférence au frigo. Le lendemain, sortir le rôti, bien l'essuyer et le faire dorer dans une cocotte en fonte avec un peu d'huile. Une fois saisi, baisser le feu et ajouter un oignon haché. Laisser cuire quelques minutes. Ajouter du thym et du laurier, saler, poivrer et mettre les pommes de terre coupées en morceaux. Recouvrir avec le lait, remettre le couvercle et placer la cocotte dans le four préchauffé à 200°C pendant une heure. A mi-cuisson, retirer le couvercle. On voit la peau du lait, c'est normal! Sortir le rôti de la cocotte, passer le lait au chinois et l'épaissir avec un peu de maïzena pour faire une sauce. On peut remettre le rôti dans la cocotte avec le couvercle dans le four éteint pour le conserver au chaud avant de le servir. Accompagner avec des haricots verts.

    vendredi 9 janvier 2009

    Verrines fromage blanc/orange curd avec sablés maison

    Demain midi, nous recevons des amis. Pour le dessert, j'ai décidé de faire des tests. Bon, en même temps, je ne prends pas trop de risques, la recette des verrines est enfantine. Comme j'avais bien aimé le pamplemousse curd, je me suis dit que ça pourrait être bon avec des oranges. Et effectivement, c'est très très bon!!! J'ai bien léché le pot une fois qu'il était vide. J'ai dû modifier la recette car il ne me restait plus qu'un oeuf.

    Pour l'équivalent d'un pot à confiture :
  • 25 cL de jus d'orange (soit 5 à 6 oranges)
  • 1 oeuf
  • 50g de sucre en poudre
  • 2 cuillères à café de maïzena
    Dans un saladier, verser le jus d'orange. Ajouter le sucre et mélanger. Battre l'oeuf et ajouter dans le saladier. Saupoudrer la maïzena tout en mélangeant. Mettre au bain-marie et remuer jusqu'à obtenir une consistance épaisse (c'est long!!! Près de 20 minutes!). Conserver au réfrigérateur (je ne sais pas combien de temps, mais de toutes façons, c'est tellement bon qu'on le termine très vite!!!)
    Pour les verrines, j'ai donc mis une couche d'orange curd, une couche de fromage blanc (dans lequel j'ai ajouté un peu de sucre roux et de cannelle) et puis pour la dernière couche, un mix un peu n'importe comment, la présentation ça va bien un peu, mais c'est long à la fin...

    verrines orange curd fromage blanc (1)

    Et pour les accompagner, j'ai préparé des biscuits sablés. Ils sont en train de cuire, ça embaume dans tout l'appartement. On en mangerait presque!

    verrines orange curd fromage blanc
  • vendredi 2 janvier 2009

    Brioche...euh non, pain brioché!!!

    Hier je me suis lancée dans la confection d'une brioche. J'ai trouvé cette recette dont les porportions me paraissaient plutôt convenables.En général, les recettes utilisent au minimum 500g de farine et on se retrouve avec un parpaing si on a le malheur de rater... En plus, c'est un site pour les enfants, ça devait donc être à ma portée.
    Donc, je commence motivée en me disant qu'il n'y a pas de raisons que ça ne marche pas. Je mets tous les ingrédients comme il est écrit (sauf la fève et les fruits confits) et évidemment, une fois tout ajouté, je me retrouve avec la main droite pleine de pâte collante et liquide (je garde toujours la main gauche propre au cas où, et j'ai eu raison une fois de plus...). Donc, ajout de farine jusqu'à obtenir une pâte "souple" et pas trop collante. Je ne sais pas exactement combien j'en ai ajouté, mais vu la tête du paquet à la fin, beaucoup...
    La pâte a quand même daigné lever, j'ai utilisé mon moule couronne pour l'occasion. Comme ça au moins ça n'a pas la forme d'une brique et on évite les remarques désobligeantes du style : "tu veux en faire un mur?? Ouarf ouarf!!".
    La texture finale est... euh comment dire... dense? En fait ça ressemble plus à un pain compact brioché qu'à une brioche aérienne! J'en ai congelé la moitié que je ressortirai un peu plus tard, car sinon, elle risque de sécher, ça serait dommage qu'elle devienne plus compacte...

    Brioche (1)

    Brioche

    jeudi 1 janvier 2009

    Photo du jour

    Photo prise à Noël à Auneau.

    noel 2008 (1)

    Saucisses de pays avec lentilles

    Cette fois-ci, ce n'est pas moi qui ai cuisiné comme nous étions à Chadron(!). Mais la photo est tellement belle que je ne peux résister à la mettre en ligne. De bonnes saucisses de pays comme ils savent les faire là-bas, pas trop grasses (pour des saucisses j'entends!), accompagnées par des lentilles vertes du Puy... Un régal, on en redemande à chaque séjour!!

    saucisses

    Chadron Noël 2008

    Après le Réveillon de Noël, nous sommes descendus à Chadron chez les parents de Pierre. J'apprécie de plus en plus nos séjours là-bas : les grandes ballades dans la nature, le feu dans le poële, le calme, pas d'internet ni de télé, donc on déconnecte complètement. Comme dit Pierre, si on apprécie, "c'est qu'on devient vieux"... Sans commentaires. Il faut dire aussi que lorsqu'on est là-bas, ses parents s'occupent de tout, pas de cuisine, pas de vaisselle, bref, le repos total!
    Ci-dessous, quelques photos prises au cours de notre séjour.

    chadron noel 2008 (1)

    chadron noel 2008 (2)

    chadron noel 2008 (3)

    chadron noel 2008 (5)

    chadron noel 2008

    chadron noel 2008 (4)

    Auneau Noël 2008

    Retour de vacances, donc mise à jour du blog. Juste un petit billet sur le Réveillon de Noël qui fut ma foi fort agréable. Contrairement à l'année dernière, nous avons bien mangé. En effet, le Noël précédent fut une catastrophe sur le plan culinaire: champignons au sable et très très amers avec grenadin de veau archidur, le tout limite immangeable. Cette année, nous avions choisi une valeur sûre: la choucroute. Bien sûr, avec du foie gras en entrée, du bon fromage après et une bûche en dessert. Ca n'est pas très léger, mais sûrement un peu plus que ce qui se fait traditionnellement, sachant que nous avons banni les gâteaux apéritifs et autres toasts et petits fours. Nous avions 2 bûches car Pierre et Papa sont fans de la bûche glacée alors que Maman et moi préférons la bûche du boulanger à la mousse de fruits rouges et à l'amande cette année. MIAM!

    noel 2008 (3)

    noel 2008 (4)

    noel 2008

    noel 2008 (2)