samedi 31 janvier 2015

Crêpes à la farine de châtaigne

Lundi c'est la Chandeleur, mais j'ai pris un peu d'avance. Comme il me restait de la farine de châtaigne, je l'ai utilisée dans ma recette habituelle (150g de farine de châtaigne et 100g de farine blanche).
Après une heure de repos, j'ai ajouté un peu d'eau gazeuse pour rendre la pâte plus liquide. J'en ai mis un peu trop, les crêpes avaient tendance à se déchirer quand je les retournais à la cuisson... Qu'importe, le résultat final est très bon. La farine de châtaigne apporte un goût très agréable, avec du chocolat au lait fondu ou de la gelée de framboise-groseille, c'est délicieux. On pourrait presque manger les crêpes sans garniture, mais je suis trop gourmande pour ça!!!


dimanche 25 janvier 2015

Gâteau aux noix et à la châtaigne

Un an après, j'ai refait quasiment le même gâteau sans le savoir! Il faut dire que lorsqu'il fait froid dehors, les noix et la châtaigne sont deux ingrédients qui me font envie. L'année dernière, c'était un gâteau aux pommes et à la châtaigne, cette fois, je n'avais pas de pommes, j'ai mis des noix. J'ai aussi utilisé 3 oeufs au lieu de 2 et uniquement de la farine de châtaigne.
A la sortie du four, j'ai eu peur de gâteau "coince", car il était bien dense, mais finalement, il est plus léger et moelleux qu'il n'en a l'air!

dimanche 18 janvier 2015

Pare-baignoire

Le pare-baignoire est enfin installé! Il attendait sagement dans le bureau depuis un bon mois, Pierre s'y est mis cet après-midi, et voilà :

Avant:



Après:



Le montage fut un peu compliqué au moment de mettre les vis auto-perforantes, mais sinon, tout s'est bien passé. Je n'ai pas pris en photo la position plaquée contre le mur (le pare-baignoire se relève et se peut aller se rabattre au-dessus du robinet), mais elle fonctionne. Sauf qu'il faut appuyer très fort sur le haut pour baisser à nouveau le volet, donc pas très pratique quand on est petit...

Fondant au citron

J'ai goûté ce gâteau chez une amie il y a quelques semaines et j'ai adoré. La recette est sur ce blog que je connaissais déjà (je l'avais découvert quand j'avais fait des macarons).
J'ai rencontré des problèmes pour la cuisson : le moule était trop petit et le temps de cuisson pas adapté (et pourtant j'ai mis 37 min au lieu des 30 min indiquées). Du coup le milieu du gâteau n'est pas cuit et on sent plus le chocolat blanc que le citron. Dommage!
A améliorer la prochaine fois!

samedi 17 janvier 2015

Gelée et pâte de fruits aux pommes

Mercredi je me suis lancée dans la confection de gelée de pommes. Comme ça, sur un coup de tête. Il faut dire que ça ne demande pas trop d'ingrédients exotiques : des pommes, du sucre et de l'eau. J'ai plus ou moins suivi ces deux recettes : ici pour la gelée, ici pour la pâte de fruits.
Avec 1,6 kg de pommes (Boskop), j'ai récupéré 1,1L de jus et 500g de pulpe de fruits. Pour la gelée, j'ai mis 500g de sucre et 150g pour la pâte de fruits.
La gelée a mis très longtemps à cuire, au moins 1 heure, mais elle est bien ferme. Ma seule déception est qu'elle n'a pas trop le goût de pomme, plutôt celui de sucre... J'ai fait 3 pots de 375g.
La pâte de fruits a mis aussi beaucoup de temps à dessécher. Et au final, je m'aperçois que je n'aime pas trop la pâte de fruits!!! Heureusement, j'ai des amateurs à la maison, elle ne sera pas perdue pour tout le monde.



mercredi 14 janvier 2015

Yaourts au chocolat

Ce fut un week-end cuisine. En plus de tout le reste, j'ai fait des yaourts au chocolat. J'avais déjà fait une tentative mais elle n'avait pas été convaincante: le goût était bizarre, trop acide et trop amer (j'avais utilisé du cacao Van Houten et bien sûr sans sucre!). Cette fois, j'ai utilisé du cacao Poulain (7 cuillères à café) et j'ai mis 50g de sucre. J'ai fait bouillir le lait avec le sucre et le cacao et je l'ai laissé refroidir. J'ai ensuite fait ma recette habituelle de yaourts.
C'est plutôt bon et la texture est bien onctueuse mais ça manque quand même de quelque chose... En fait, je devrais faire des crèmes au chocolat, pas des yaourts! En plus, le cacao retombe dans le fond du pot, je trouve ça dommage. Mais je n'ai pas encore trouvé la solution pour éviter ça.

mardi 13 janvier 2015

Quiche avec les fonds de placards

J'avais prévu de cuisiner une quiche dimanche soir avec du jambon blanc et du Saint Marcellin. Mais au moment de la faire, je me suis aperçue que je n'avais plus que 2 oeufs et pas de crème fraîche... Autant dire que pour faire une garniture suffisamment consistante, il a fallu se creuser la tête...
J'ai fini par mélanger 2 fromages blancs, une boîte de concentré de tomates, quelques épices "mélange italien" et en ajoutant du lait, j'ai obtenu assez de liquide pour recouvrir le jambon. A la sortie, même si ça ne paie pas de mine, c'est très très bon!!! Je ne sais pas si c'est le concentré de tomates qui donne ce petit goût de "reviens-y", mais ça nous a beaucoup plu.

lundi 12 janvier 2015

Pop Cakes

Pour Noël, le livreur a apporté un coffret pour réaliser des pop cakes. Kezako? Le truc tendance de l'année dernière sur la blogosphère culinaire, au même titre que le gâteau magique ou les cupcakes : il s'agit tout simplement d'un gâteau en forme de sucette.
Le coffret contenait un moule, une poche à douille pour la décoration, des bâtonnets pour les pop cakes et un livre de recette.
La recette de base est celle du quatre-quarts, je l'ai un peu adaptée en mettant moins de sucre (!). Pour 1 oeuf, 60g de beurre, 60g de farine, 40g de sucre et 1 cuillère à café de levure. J'avais assez de pâte pour 12 pop cakes, évidemment je n'ai que 8 empreintes dans le moule... J'ai donc dû faire 2 fournées. J'étais assez contente des boules obtenues :



Ensuite, j'ai "collé" les bâtons avec du chocolat fondu. Jusque là, pas de problème.



Après ça s'est compliqué... Je voulais faire un simple nappage chocolat au lait/noix de coco, ça ne sert à rien de se lancer dans quelque chose de trop élaboré pour une première. J'ai plongé ma première boule dans le chocolat fondu. Je trouvais le nappage trop épais. Qu'à cela ne tienne, j'allonge avec un peu de lait tout juste sorti du frigo... Et là, massacre : le chocolat se met à faire des boulettes puis devient tout granuleux! Bref, inutilisable. Et bien entendu, c'était la dernière tablette de chocolat au lait. Je me suis rabattue sur du chocolat blanc, mais c'est tout de suite moins joli avec la noix de coco blanche. En plus, comme le nappage était toujours trop épais, le rendu est plutôt moche:



Au goût, c'est bon, mais ça reste un quatre-quart nappé de chocolat... J'en referai peut-être, mais il faudra que je fasse un peu de bibliographie pour trouver un nappage chocolat avec une consistance qui me convienne!

samedi 10 janvier 2015

Confiture pommes-coings 2015

Mercredi chez Grand Frais, j'ai trouvé des coings, ce qui est vraiment rare. Comme mon stock de confiture commence à baisser, je me suis dit que c'était une bonne idée de faire une tournée de confiture pommes-coings. J'ai investi en septembre dernier dans un presse-purée manuel, ce qui m'évite d'aller jusqu'à Auneau pour faire les confitures!
J'ai choisi des pommes reinettes grises du Canada car elles sont adaptées à la cuisson. J'avais 10 pommes et 4 coings, j'ai obtenu 2,3 kg de purée fruits. J'ai mis 1,8 kg de sucre, c'était assez sucré à chaud, j'aurais peut-être dû en mettre un peu moins. J'ai fait 11 pots "classiques" (375g). La quantité était un peu élevée pour mon fait-tout, il faudra y faire attention la prochaine fois.
J'avais enlevé tous les pépins des fruits et j'ai l'impression que la confiture n'est pas aussi bien prise que d'habitude. On verra ce qu'il en est dans quelques semaines.

Gâteau à la poudre de noisettes

Je n'avais pas envie de refaire de galette ce week-end, j'ai préféré faire un gâteau classique. On m'a réclamé "un gâteau long nappé avec du chocolat".
J'ai trouvé une recette de gâteau à la poudre de noisette, et comme je n'avais qu'un sachet de 75g de poudre de noisettes, j'ai complété avec le reste de poudre d'amandes de la galette des rois.
Avec les quantités, le gâteau n'est pas très gros, mais ça suffit amplement pour un week-end. Il est bien moelleux et la noisette est très présente, même si la quantité initiale n'est pas respectée. Au prix de la poudre de noisettes, c'est plutôt un bien!!
Le nappage a été réalisé au chocolat au lait, le chocolat noir pourrait également convenir. Délicieux au goûter avec un thé bien chaud!!

Ingrédients

  • 4 oeufs
  • 50g de beurre
  • 75g de poudre de noisettes
  • 50g de poudre d'amandes
  • 100g de sucre
  • 8 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de levure
  • 100g de chocolat au lait

  • Séparer les blancs des jaunes. Battre les blancs en neige. Battre le sucre et les jaunes au batteur électrique jusqu'à obtention d'une mousse claire. Ajouter le beurre fondu à la spatule, mélanger puis ajouter les poudres de noisettes et d'amandes, la farine et la levure. Incorporer ensuite les blancs à la spatule puis verser le mélange dans un moule chemisé. Faire cuire 30 min à 180°C.
    Démouler à la sortie du four, laisser refroidir puis napper avec les 100g de chocolat fondu.

    mercredi 7 janvier 2015

    Moelleux à coeur au chocolat

    Cette recette est tirée d'un petit livre Larousse fait en partenariat avec Lindt. Il regroupe des recettes pour le chocolat corsé à 70%.
    J'ai testé la première, à savoir un moelleux.
    J'ai suivi la recette à la lettre pour les quantités et la procédure. Mon batteur électrique était bien chaud à la fin! Il y a 8 oeufs dans ce gâteau (!), mais il faut reconnaître qu'il est excellent. J'ai quand même dû prendre un autre moule que celui préconisé, car la quantité de pâte obtenue est vraiment très importante. J'ai pris un moule de 24 cm de diamètre, et j'ai craint un moment que ça ne déborde à la cuisson. J'ai aussi mis 25 minutes au lieu des 20 minutes préconisées, et c'était un peu juste, mais de pas grand-chose.
    Le gâteau est moelleux à souhait avec un bon goût de chocolat puisqu'on utilise du corsé à 70% mais pas trop fort non plus.
    A refaire, mais plutôt pour le goûter, car en fin de repas, je pense que c'est un peu lourd. Et surtout, si c'est juste pour nous à la maison, il faut que je pense à réduire les proportions pour 6 voire 4 oeufs!

    lundi 5 janvier 2015

    Galette des rois

    Ca fait quelques temps que je n'ai pas publié de billet. Non pas que je ne cuisine pas, mais je ne fais pas de choses vraiment dignes d'intérêt.
    Dimanche dernier, j'ai fait une galette des rois, Epiphanie oblige. J'avais prévu avant Noël en achetant de la poudre d'amandes (en général, on n'en trouve plus dans les magasins à partir du Nouvel An) et il me restait une pâte feuilletée Picard au congélateur.
    J'ai pris une recette sur Marmiton que j'avais testée il y a 4 ans et que je trouve bonne et pas trop écoeurante. Comme j'ai fait un chausson plutôt qu'une galette, il y avait même un peu trop de garniture.
    J'ai été confrontée à 2 problèmes avec ce "chausson" : d'abord, j'ai eu du mal à faire une forme correcte avec la quantité de pâte que j'avais, j'ai donc eu du mal à souder les bords, et du coup, la garniture est sortie pendant la cuisson. Le résultat est donc plutôt moche.
    Le deuxième problème, c'était la pâte feuilletée : c'était un reste de pâte surgelée que j'avais remise dans le congélateur dans le même tiroir que le poisson... et elle avait donc le goût de poisson!!! Sur les parts du milieu où il y avait peu de pâte, ça ne se sentait pas trop, mais sur les bords, beurk! Heureusement, la garniture n'a pas trop pris ce goût, mais ça me servira de leçon pour la prochaine fois!