jeudi 31 décembre 2015

Biscuits de Noël

J'ai surtout fait des biscuits en cette fin d'année. C'est plus facile à grignoter et surtout ça se conserve longtemps. On n'a pas tellement faim en cette période, je me demande bien pourquoi... Lol!
Pour la première fournée, j'ai choisi des biscuits à la cannelle. Je n'avais pas d'emporte-pièce, ils étaient donc ronds.
Pour la deuxième fournée, j'avais plus d'ingrédients et de matériel, ils étaient donc à base d'amande en poudre et sucre glace. Ils ressemblaient un peu aux shortbread. Je me suis inspirée de pleins de recettes trouvées sur le net, je mets ici les proportions que j'ai utilisées.

Ingrédients (pour 35 à 40 biscuits)

  • 200g à 220g de farine
  • 125g de beurre
  • 80g de sucre glace
  • 50g de poudre d'amandes

  • Mélanger le beurre en pommade avec le sucre glace. Ajouter la poudre d'amande puis la farine de façon à obtenir une pâte pas trop collante. Faire une boule puis étaler sur une épaisseur d'environ d'environ 0,5cm. Découper les formes et faire cuire entre 10 et 15 min à 180°C. Les biscuits doivent rester blancs. Réserver la pâte au réfrigérateur entre 2 fournées.

    samedi 19 décembre 2015

    Nouveau venu dans la cuisine...

    Cette année, ce fut Noël avant l'heure. Pour mon départ, mes collègues m'ont fait un magnifique cadeau : un Cookeo. Pour la description rapide, je fais un copier/coller du site de Boulanger :
    "Le cuiseur Moulinex Cookeo est un cuiseur intelligent qui peut choisir la température, les quantités, le temps de cuisson selon les recettes que vous souhaitez réaliser. C'est donc un allié indispensable dans votre cuisine."
    J'avais déjà repéré le Cookeo il y a quelques temps et j'étais même allée le voir le week-end dernier en magasin... Heureusement que je ne suis pas une acheteuse impulsive!
    L'avantage de ce cuiseur est qu'il peut cuire sous pression. Il peut donc remplacer la cocotte-minute. Et très certainement le rice-cooker. Il a une également grande contenance (6L). Il y a plusieurs modes d'utilisation : un mode recette où l'appareil indique pas à pas les quantités et les ingrédients à ajouter et ensuite, il gère tout seul la cuisson. Le mode manuel permet de dorer, mijoter et cuire sous pression. Je pense que c'est celui que j'utiliserai le plus.
    J'ai déballé la bête tout de suite en arrivant. Premier constat : elle est très imposante. J'ai tenté de trouver une place dans mes casseroliers pour la ranger, impossible : elle ne passe pas en hauteur! Deux choix s'imposent : ou bien je le mets dans le garage et je vais le chercher quand j'en ai besoin, ou bien je lui trouve une place sur le plan de travail dans la cuisine. C'est la 2ème solution qui a été retenue car une fois dans le garage, il n'en ressortira plus! J'ai pu le glisser entre le robot et la coupe à fruits, il y a moins de place qu'avant, mais c'est pour la bonne cause.
    J'ai trouvé un pdf de recettes sur internet qui me sera bien utile pour commencer. Première recette testée : risotto de champignons en mode manuel. En fait, c'est comme si on avait une casserole sur la plaque induction pour la préparation, la différence réside dans la cuisson : une fois lancée, l'appareil gère tout seul, pas besoin de surveiller. Je suis allée prendre ma douche et quand je suis revenue, le mode maintien au chaud était enclenché et le riz était cuit comme je l'aime. La classe!
    En plus, en mode cuisson sous pression, l'appareil est vraiment silencieux par rapport à la cocotte minute. C'est TRES appréciable quand on a une cuisine ouverte de ne pas entendre le jet de vapeur pendant 10 min!
    Il va me falloir encore du temps pour prendre l'appareil en main mais le 1er essai a été concluant. La suite au prochain épisode!