dimanche 21 mai 2017

Tarte aux pommes délicieusement sablée

La tarte aux pommes ne fait pas partie de mes desserts préférés. Mais celle-ci fait exception grâce à une pâte délicieusement sablée très proche des biscuits shortbread. La recette m'a été donnée par une collègue. J'aurais préféré la tester avec des abricots ou des framboises, mais je n'en avais pas sous la main. La pâte obtenue est vraiment très sablée, elle est impossible à étaler au rouleau. Il faut la mettre directement dans le moule, sur du papier sulfurisé et essayer de faire une couche à peu près uniforme avec ses doigts. J'ai choisi de faire une cuisson longue à température douce (1h à 180°C) pour que la pâte ne durcisse pas trop. C'est une régal. A faire d'urgence avec des abricots!

Ingrédients (pour un moule à tarte diamètre 30 cm)
  • 200g de farine
  • 125g de beurre
  • 40g de poudre d'amandes
  • 60g de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 4 cuillères à soupe de compote de pommes
  • 5 pommes

  • Mélanger la farine, le sucre et la poudre d'amandes. Incorporer le beurre à température ambiante jusqu'à obtention d'agrégats. Ajouter le jaune d'oeuf et pétrir jusqu'à pouvoir obtenir une boule. Placer la boule sur du papier sulfurisé dans le moule et étaler de manière homogène avec les doigts. Recouvrir de compote et disposer les pommes préalablement pelées et coupées. Saupoudrer avec du sucre et faire cuire 1h à 180°C (en surveillant la cuisson).


    dimanche 14 mai 2017

    Brioche de Micheline

    Il s'agit d'une recette célèbre sur le site Marmiton que j'avais déjà réalisée il y a longtemps.
    Maintenant que j'ai un peu plus d'expérience en brioche (=je ne fais plus systématiquement des brioches dures et compactes), j'ai voulu la refaire. J'ai repris la recette pour 250g de farine. Je me suis rendue compte qu'il n'était pas utile de faire de grosses brioches car elles sèchent vite et il faut les manger rapidement. En plus, j'imagine que les temps de pousse doivent être moindres avec des quantités plus petites.
    Pas de difficulté particulière pour cette recette : j'ai juste ajouté un peu d'oeuf car je trouvais la pâte trop sèche avant l'ajout du beurre. J'ai fait une tresse mais la brioche est un peu "raplapla". J'essaierai de la mettre dans mon moule à cake la fois prochaine pour qu'elle lève à la cuisson plutôt qu'elle s'étale.
    Je suis satisfaite de la texture, mais au goût, elle manque un peu de sucre. J'en mettrai un peu plus la prochaine fois.

    Ingrédients

  • 250g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 2 oeufs
  • 30g de beurre
  • 30 40g de sucre
  • 60 mL de lait
  • sel

  • Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le sucre et la levure. Battre les 2 oeufs à part et ajouter 70g au mélange sec. Réserver le reste. Ajouter le lait puis pétrir jusqu'à l'obtention d'un pâte souple (environ 10 minutes). Incorporer le beurre à température ambiante et pétrir jusqu'à ce que la pâte ne soit plus collante. Faire lever 1 à 2 heures dans un endroit chaud à l'abri des courants d'air. Dégazer la pâte puis façonner. Dorer avec l'oeuf et laisser lever à nouveau environ 1 heure. Cuire 15 min à 180°C (four préchauffé).

    lundi 8 mai 2017

    Jardin mai 2017

    Malgré la grisaille, le vent et la température peu avenante (un petit 14°C), j'ai pris mon courage à deux mains en ce 8 mai pour m'occuper un peu de mon jardin. J'ai enlevé le reste des tulipes et jacinthes du printemps, de même que mon rosier (qui n'a jamais fait une fleur en 1 an et demi!) du bac devant la maison. A la place de ce dernier, j'ai mis deux vivaces, des phlox. J'espère qu'ils seront aussi beaux que sur la photo et qu'ils se plairont en plein soleil. J'ai aussi semé directement des zinnias géants, j'ai bon espoir que 4 ou 5 plants parviennent à survivre au froid et aux chats, ça suffirait pour remplir le bac.



    Derrière la maison, j'ai planté des courgettes jaunes à la place des tomates. On verra si elles arrivent à pousser, les tomates n'ayant rien donné l'année dernière. J'ai aussi mis un plant de citrouille donné par une voisine.
    Dans les bacs le long de la clôture (endroit assez ombragé), j'ai mis des bégonias. Là encore, c'est un essai. Les verveines et les mufliers n'avaient pas trop duré l'an dernier.



    Pour la plate-bande restante, j'ai prévu de mettre des zinnias nains et des oeillets d'inde. J'ai investi dans une mini-serre cette année. Pour l'instant, ça a l'air de mieux marcher que d'habitude: les semis sont protégés du vent, de la pluie et des oiseaux, et ils sont exposés au nord, donc pas de lumière directe qui risquerait de tout faire brûler. Mais comme ça fait à peine une semaine qu'ils sont là, je ne vais pas crier victoire trop vite...



    Je dois encore faire mes jardinières, mais j'attends un peu car la météo n'est pas assez clémente. Je pense y mettre quelques géraniums, mais je réfléchis à d'autres choses. Affaire à suivre.